dimanche 28 octobre 2012

Il a bien eu lieu


je l'ai vu !

À 3 heures du matin, mon radio réveil indiquait 2 heures.
Le changement d’heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974.
Depuis 1998, les dates de changement d’heure ont été harmonisées au sein de l’Union européenne.

Dans tous les pays membres,
  • le passage à l’heure d’été s’effectue le dernier dimanche de mars
  • le passage à l’heure d’hiver, le dernier dimanche d’octobre.
La Commission européenne a défini le calendrier fixant le début et la fin de la période d’heure d’été jusqu'à 2016 inclus.
Le prochain passage à l’heure d’été aura lieu dimanche 31 mars 2013 (à 2 heures du matin).

L’objectif du changement d’heure est principalement de faire correspondre au mieux les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel.

dimanche 14 octobre 2012

Il a réussi

Le parachutiste autrichien Felix Baumgartner a franchi le mur du son en chute libre, dimanche 14 octobre, après son saut dans le depuis une capsule attachée à un ballon gonflé à l'hélium à une altitude sans précédent de 39.000 mètres. Après quatre minutes de chute, l'Autrichien a pu ouvrir son parachute sans problème et s'est posé quelques minutes plus tard au Nouveau-Mexique (sud-ouest).

dimanche 7 octobre 2012

Les crop-circles du poisson-globe


Par Didier Müller, vendredi 28 septembre 2012 à 21:13 - Nature
Le blog-notes mathématique du coyote

Le photographe japonais Yoji Ookata a découvert – et résolu – un étonnant mystère : un petit poisson-globe sculpte sur le sable au fond de l’eau de superbes labyrinthes symétriques. On les croirait faits de main d’Homme et ils servent semble-t-il à attirer madame et à protéger les œufs. 
Ses photos font le tour du monde : par 25 m de fond, au large de l’île Amami-Ōshima, loin au sud du Japon, Yoji Ookata a découvert des dessins circulaires sculptés dans le sable, à la symétrie à peu près parfaite et d’environ 2 m de diamètre. 
Un artiste humain pourrait en être fier et ces œuvres ont immédiatement été qualifiées de « crop circles », du nom de ces fresques immenses réalisées dans des champs cultivés par abattage sélectif des plants, visibles d’avions et que des esprits romantiques aiment à attribuer à des extraterrestres farceurs.


Une de ces étonnantes sculptures réalisées dans le sable, le long des côtes de l'île Amami-Ōshima, plus grande des îles Amami, dans l'archipel Nansai, au sud du Japon, non loin de Taïwan. Elles mesurent environ 2 mètres de diamètre. © Yoji Ookata NHK 

Photographe professionnel du monde sous-marin, Yoji Ookata a voulu avoir le fin mot de l’histoire et s’est adjoint l’aide de collègues et d’une équipe de la chaîne de télévision japonaise NHK, qui en a d’ailleurs fait un documentaire, La découverte du siècle : le mystère des cercles sous-marins. Ce n'est pas la première fois que des plongeurs tombent par hasard sur des étrangetés inconnues de la science. L'an dernier, Scott Gardner observait et filmait un poisson utilisant un outil. 
Le créateur de ces œuvres sous-marines a rapidement été débusqué : c’est un tétrodon, un de ces poissons-globes qui se gonflent pour échapper à un prédateur. Ils recèlent souvent du poison et c’est à ce groupe qu’appartient le célèbre fugu, prisé des Japonais malgré son poison mortel et qui impose un découpage très précis avant d’être consommé. 

Les femelles aiment les beaux dessins 

Le poisson réalise sa sculpture en nageant un peu sur le côté et en frétillant beaucoup. Le sable est creusé en un sillon tandis que se forment parallèlement des petites dunes. Les observateurs l’ont même vu croquant des petits coquillages pour en disposer les restes, comme pour souligner ses dessins ! 
Pour quels spectateurs est faite cette œuvre d’art ? Pour les femelles de l’espèce, car l’auteur est semble-t-il toujours un mâle. Les observations ont montré que les sculptures ont d’autant plus de succès auprès des femelles que les dessins sont plus complexes. Si tout se passe bien, l’accouplement a lieu au centre du cercle et c’est là qu’incuberont les œufs. 

Ce relief protégerait les œufs, pondus au centre, et les restes de coquillages disséminés par le mâle serviraient à nourrir les jeunes larves dans les premières heures de leur vie. © Yoji Ookata/NHK 

Un mystère résolu... parmi tant d'autres 

Les dessins joueraient alors un double rôle, expliquent les observateurs de cet étonnant comportement. Les sillons et les bosses de sable limiteraient les mouvements d’eau et réduiraient le risque que les œufs se dispersent. De plus, les fragments de coquilles disséminés dans les couloirs de ce labyrinthe ne seraient pas là dans un souci d’esthétique mais pour nourrir les larves fraîchement écloses. 
Voilà donc le mystère éclairci mais les zoologistes ont sans doute encore des questions sans réponse, peut-être, par exemple, la confirmation du rôle protecteur de ces structures fragiles ou encore le nombre d’espèces réalisant ce genre d’exploit artistique. Et l’océan cache sans doute bien d’autres énigmes de ce genre ! 

Source : Futura-Sciences

Des hiboux se cachent dans les images

que vous trouverez en cliquant sur cette photo

samedi 6 octobre 2012

Pirouette cacahuète

Qui ne connaît pas cette comptine ?
Il y a quelques jours on a retrouvé la personne qui l'a composée pour ses élèves en 1953 : une institutrice d'Alençon (61), Gabrielle Grandrière. Son grand regret est que deux couplets ont été ajoutés à sa comptine. Dans sa chanson à elle, il n'y avait pas d'avion à réaction, ni d'applaudissement. 
voir la video ci-dessous.

Comment obtenir la paix intérieure


Je te transmets ce tuyau car ça marche !
A la télé j'ai regardé une émission, dans laquelle un représentant du Dalaï-lama affirmait que pour obtenir la paix intérieure nous devions toujours finir ce que nous avions commencé et, qu'à cette condition, nous bénéficierions davantage de calme dans nos existences.
J'ai regardé autour de moi, j'ai fait le tour de la maison pour trouver les choses que j'avais commencées sans les terminer.....
Et j'ai fini une bouteille de Rosé de Provence, une bouteille de Bordeaux, une bouteille de Côte du Rouzillon, une vouteille de bodka, un buteil de poââre, le rest dwiski, et 1 bpoit de choccccla.
Tu nimaggine pa com jem sens achemen mieu mintnan.
Psasse el mssage a tou ceux con bsoin de paixintrieur et di leurrke jeu lé zèm.
Bonne idée, je file regarder ce qui me reste !

jeudi 4 octobre 2012

De quelle couleur est le miel que vous consommez ?

doré ? en général.

Eh bien à Ribeauvillé, petite commune d'Alsace (Haut Rhin),les abeilles, elles, produisent du miel bleu, vert, marron ou même chocolat !

Inquiets, les apiculteurs ont mené l’enquête.
Résultat : 
Les abeilles ont butiné des M&M’s .... les gourmandes ...!
   En 2012, la météo étant mauvaise, les abeilles ne trouvant pas grand chose à butiner délaissèrent leur champ pour aller 4 km plus loin, butiner des sucreries entreposées à l’air libre par une usine.
Ouverte au début de l’année par trois agriculteurs, cette usine produisait du biogaz à partir de déchets organiques et de résidus de l’industrie agroalimentaire, stockés en plein air… dont les chocolats M&M’s, enrobés de colorants marron, rouge, jaune, bleu et vert !
  Comme on s'en doute, ce miel est inexploitable et les abeilles sont en danger.
  Dès la découverte, les déchets sucrés ont été traités, et les lots stockés dans un hall couvert.
Les abeilles sont donc retournées butiner dans leur champ.

   En attendant, pour les apiculteurs, la substance colorée produite par leurs petites ouvrières, "ce n'est pas du miel, c’est invendable."
De plus, la nourriture inhabituelle a bloqué la ponte des reines. Or, c’est en été que les reines pondent les "abeilles d’hiver" qui permettront à la ruche de passer la saison du froid.
Il faudra attendre le printemps 2013 pour savoir si les butineuses de Ribeauvillé seront toujours au vert.
d'après des articles trouvés sur la toile