dimanche 26 août 2012

Shakespeare a dit :


"Je me sens toujours heureux, vous savez pourquoi..?
Parce que je n'attends rien de personne...
Les attentes font toujours mal.
La vie est courte... Aimez votre vie.
Et souvenez-vous:
Avant de parler, Écoutez.

Avant d'écrire, Réfléchissez...
Avant de prier, Pardonnez...
Avant de blesser, considérez l'autre.
Avant de détester, Aimez... 
et
Avant de mourir, Vivez !"

Près d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône, France)


des paléontologues ont découvert un nouveau type de dinosaure, vieux de 75 millions d'années, au cours de fouilles entamées en 2002 dans les collines de la commune de Velaux. L'Institut royal des sciences naturelles de Bruxelles a collaboré aux recherches.
Sur ce site de 300 m2, propriété du conseil général, au potentiel mis à jour en 1993, les chercheurs ont réalisé trois opérations - en 2002, 2009 et 2012 - en toute discrétion afin d'empêcher d'éventuels pillages.

Baptisée "Atsinganosaurus velauciensis" (dinosaure tzigane) du fait de ses affinités avec ses cousins de Roumanie, cette nouvelle espèce fait partie de la famille des titanosaures, dont trois autres genres avaient jusqu'ici été recensés en Europe.

"Nous avons retrouvé plus de 70% du squelette de l'animal, mais pas le crâne malheureusement. Nous allons pouvoir en réaliser une reconstitution fidèle", souligne Géraldine Garcia, de l'université de Poitiers (centre-ouest), qui a effectué les recherches en collaboration avec l'Institut royal des sciences naturelles de Bruxelles.

Selon les premiers éléments, cet herbivore, aux petites dents en forme de cylindre, mesurait 12 mètres de long pour une constitution "gracile".

Sur le même site, de nombreux autres fossiles ont été découverts, tous datant de la période du Crétacé supérieur, il y a 75 millions d'années, juste avant l'extinction des dinosaures. Parmi lesquels un crâne de crocodile, des carapaces et plastrons de tortues, ainsi que des ossements d'autres dinosaures (Ankylosaure, Rhabdodon, etc.).

Les ossements seront analysés à Poitiers et Bruxelles avant d'être confiés au musée appartenant à la ville de Velaux.






d'après 7sur7.be

Le mur des Je t'aime


 est un monument dédié à l’amour que vous trouverez dans le jardin romantique du square Jehan Rictus, place des Abbesses à Paris Montmartre. 
Imaginé par Frédéric Baron et Claire Kito, ce mur est devenu un lieu de rendez-vous pour les amoureux du monde entier. 

vendredi 24 août 2012

En ce grand jour

un ptit verre de 







































est le bienvenu !

C'est délicieux ! et en plus il me rappelle un délicieux moment en Wallonie, en mai 2010. Il faisait un temps affreux mais qu'est-ce que cela importait ?

Bonne soirée.


mardi 14 août 2012

ça y est les Normands ont le leur ...

de quoi ? 
mais de



requin ! et un beau requin 
taureau vivant de 2.50m ; il était échoué à 500 m de l'école de voile .
A l'aide d'un canot, les services de secours d'Agon Coutainville (Manche) ont emmené l'animal au large, pour le remettre à l'eau.
 « Il était apparemment très fatigué, explique Max Avenel, maire d'Agon-Coutainville. On a eu peur qu'avec la marée, il s'échoue de nouveau, mais il a finalement repris la mer. » Personne ne sait encore pourquoi l'animal a échoué sur la côte. C'est le deuxième requin qui échoue sur les plages de la Manche en ce mois d'août. Un requin plus petit avait été retrouvé à Cabourg, le jeudi 2 août.
d'après Ouest-France

vendredi 10 août 2012

Un iceberg... noir.



 Un "radeau" de pierres ponces, formé lors de l'éruption récente d'un volcan sous-marin et aussi grand que la Belgique, dérive actuellement dans le Pacifique au large de la Nouvelle-Zélande, a annoncé vendredi la Marine de guerre néo-zélandaise. 

Ce phénomène est dû à la concentration de pierres ponces, des petites roches volcaniques poreuses et de faible densité, qui retombent à la mer après leur éjection et dérivent au gré des courants.
Le "radeau" observé dans le Pacifique s'étend sur près de 26.000 km2 et ressemble un peu à "une immense plaque de glace", selon le lieutenant Tim Oscar, commandant du navire Canterbury, joint sur zone.  "C'est la chose la plus étrange que j'ai vue en 18 ans de mer", a-t-il dit. 

Des scientifiques se trouvant à bord du navire pensent qu'il s'est formé après l'éruption du Monowai, un volcan sous-marin actif. 
RTL.fr

Ce n'est pas juste,on parle toujours des requins,

 lui aussi veut qu'on parle de lui ! 


Le gros gourmand



L'animal, visiblement gourmand, a fait preuve de délicatesse lors de son larcin. Selon l'un des propriétaires, l'ours a ouvert avec précaution la porte - qui n'était pas verrouillée -, "a été très propre et a fait bien attention".

Peu après son méfait, l'ours brun a été aperçu par un automobiliste, et s'est rapidement enfui avec ses provisions.