mercredi 12 octobre 2011

Le Doodle de ce jour

Google fête le 90e anniversaire d'Art Clokey, créateur de Gumby (en vert) et ses acolytes en pâte à modeler

  et si vous allez à cette adresse 
http://www.google.com/webhp?rls=ig 
et cliquer sur les boules de couleur ...

Vive le cassoulet !

dimanche 9 octobre 2011

Vente aux enchères

Aujourd'hui grande vente aux enchères
On achète des mots d'occasion
Des mots à la page et pas chers
Et puis des mots de collection.


Des gros mots pour les grossistes
Des maux de tête pour les charlatans
Des jeux de mots pour les artistes
Des mots d'amour pour les amants.


Des mots à mots pour les copieurs
Des mots pour mots pour les cafteurs
Des mots savants pour les emmerdeurs
Des mobylettes pour les voleurs.


Des morues pour les poissonniers
Et des mochetés pour les pas bien beaux
Des mots perdus pour les paumés
Des mots en l'air pour les oiseaux.


Des mots de passe pour les méfiants
Et des mots clés pour les prisonniers
Des mots pour rire pour les enfants
Des mots tabous pour le taboulé.


Des mots croisés pour les retraités
Et des petits mots pour les béguins
Des mots d'ordre pour les ordonnés
Des mots fléchés pour les Indiens.


Des momies pour les pyramides
Des demi-mots pour les demi-portions
Des mots courants pour les rapides
Et le mot de la fin pour la chanson...
  

MDR


Course poursuite avec une mamy à 15 km/h

Photo d'illustration.

Caroline Turner a finalement été arrêté après plus d'une heure de poursuite, sa voiture entourée de voitures de police. Une trentaine de kilomètres plus tôt, la vieille dame avait pris un rond-point dans le mauvais sens et était montée sur une double voie en contre sens. Malgré les appels de la police, la vieille dame refusait obstinément de s'arrêter.


La course poursuite n'a jamais dépassé les 30 km/h, ont précisé les policiers, et la vitesse moyenne se situait plus aux alentours de 15 km/h. Quand le policier est arrivé en courant, elle a d'abord refusé de s'arrêter, expliquant qu'il "n'y avait pas de quoi discuter, qu'elle rentrait chez elle". L'agent a finalement réussi à l'attraper par l'épaule, ce qui a finalement permis de stopper la dangereuse conductrice.


Elle a été arrêtée et placée en cellule pour la nuit, les agents craignant qu'elle ne cause un accident mortel en la laissant repartir. La veuve a blâmé le mauvais éclairage pour son erreur et se décrit comme une conductrice prudente qui "ne prend jamais de risques". "J'ai été surprise lorsque l'agent a frappé à la fenêtre".


La Cour de Colchester, dans l'Essex, lui a cependant interdit de conduire pendant un an. Elle a également été condamnée à une amende. (7sur7Sydney/ca)

jeudi 6 octobre 2011

Beau voyage


Bôôôô

Magnifique spectacle

Une marée verte bioluminescente à San Diego


   
 Fin août, la côte californienne a subi une « marée verte » : la mer n'est pas devenue verte, mais plutôt marron-rouge. Cela ne donne pas envie … le jour. Il n'en est pas de même la nuit. 
En effet, on peut assister à un spectacle lumineux magnifique et complètement naturel. 
Un phénomène de bioluminescence intervient lorsque l'eau est brassée. Cela secoue les organismes qui "flashent" par conséquent. 
 Il existe dans l'eau un phytoplancton ( Lingulodinium polyedrum) qui possède cette propriété. Il s'agit d'une réaction chimique qui se produit au niveau cellulaire. Lorsque des milliards de cellules sont « secouées », cela donne quelque chose de surnaturel. Le phénomène devrait durer quelques semaines ou mois. Ce sont les surfeurs qui en profitent le plus. La vidéo est remarquablement bien filmée et montée. 

Note : ces algues produisent des toxines. On peut se baigner, mais on a un risque accru d'infection des oreilles et sinus.


http://www.sur-la-toile.com

Une ptite promenade en mer ?

dimanche 2 octobre 2011

Choisissez bien le nom de votre animal préféré

Pour donner un nom hors du commun à mon chien, je l'ai nommé Baiser (comme pour un baiser mignon). Ce fut une erreur, mais je ne l'ai remarqué que plus tard

1°) Lorsque après mon déménagement je me suis rendu à la municipalité pour le faire enregistrer, je dis au percepteur que je venais payer la taxe pour Baiser. 
Il me répondit qu'il n'y avait pas encore de taxe à payer pour cela. 
« Mais il s'agit d'un chien », lui répondis-je. Il me répliqua que les relations sexuelles avec les animaux sont interdites par la loi, mais que malgré cela, il n'y avait pas de taxe à payer.
« Vous ne comprenez pas », lui dis-je, « j'ai Baiser depuis que j'ai neuf ans ».... Il me jeta dehors.

2°) Pendant notre voyage de noces, le chien nous avait accompagnés. Comme je ne voulais pas qu'il nous dérange, je demandai à la réception de l'hôtel une chambre supplémentaire pour Baiser.
La dame de service me répondit que toutes les chambres de l'hôtel étaient équipées à cet effet. 
« Vous ne comprenez pas », lui dis-je, « Baiser m'empêche de dormir toute la nuit ». Mais elle me répondit qu'elle aussi, ça l'empêchait de dormir.

3°) Une fois, je me rendis à un concours de beauté pour chiens, je voulais y présenter Baiser. Un gars à l'entrée me demanda la raison de ma présence au concours. Je lui répondis que j'étais ici pour Baiser. Il me suggéra de faire imprimer mes cartes d'entrées privées et de les vendre. Lorsque je lui demandai si le concours était télévisé, il me traita de pervers.

4°) Un jour, Baiser tomba malade et je dus le conduire chez le vétérinaire. 
Le lendemain, j'allai le reprendre.
 -Lequel est-ce, me demanda la demoiselle en feuilletant dans ses cartes d'admission, Milou, Médor..ou Paf?
« Que diriez-vous de Baiser », lui répondis-je, et je reçus une gifle.

5°) Le même jour, Baiser s'échappa et je le cherchai partout. Je me rendis au refuge pour animaux pour le chercher. 
Que voulez-vous ? me demanda le gardien.
Baiser, lui répondis-je.
Il était d'avis que ce n'était pas le bon endroit pour baiser.

6°) Je cherchai toute la nuit. 
Vers 4 heures, un agent de police me demanda ce que je voulais en pleine nuit dans ce quartier chic, lorsque je lui répondis que je voulais seulement Baiser et rien d'autre, il m'embarqua.

7°) Lors du divorce, ma femme et moi devions nous présenter devant le juge pour le partage des biens. Naturellement, je voulais à tout prix garder mon chien, je ne voulais pas le lui laisser : 
- « Votre Honneur, j'avais déjà Baiser avant le mariage ».
- Il répondit simplement : « Et alors ? Moi aussi ! 

Fascinant