jeudi 4 août 2011

Des vêtements en fibres de lait

Anke Domaske, une créatrice de mode et biologiste allemande, a réussi à créer une fibre à base de lait pour faire... des vêtements.
Elle est arrivée à une mixture contenant une protéine dérivée du lait aigre, qui est traitée dans un laboratoire près de Brême, en Allemagne. Cette préparation est chauffée et pressée dans une sorte de hachoir, ce qui donne les fils nécessaires à la fabrication des vêtements.

La texture des vêtements de sa collection fait penser à de la soie, mais contrairement à cette dernière, sa fabrication ne nécessite pas de pesticides, ce qui est plus respectueux de l'environnement et moins chère. L'entretien des vêtements reste facile, et la présence de protéine permet un lavage tout à fait normal. La collection devrait sortir cet été, mais Anke Domaske a déjà reçu plusieurs demandes d'un peu partout dans le monde, et envisage la ligne homme. Ses vêtements composés de lait sont vendus 150 à 200 euros.
Son label : Mademoiselle Chichi



En France, on n'a pas de pétrole, mais on a des idées

Tchernobyl est l'un des rares endroits où

le cannabis est légal sauf qu'on ne le cultive pas du tout pour le fumer.
La plante capable de fixer 80% des éléments radioactifs comme le colza et le tournesol, est actuellement testée pour décontaminer certaines passerelles autour de la centrale. Une fois qu'il a fait son travail, le chanvre est coupé, brûlé et ses cendres sont traitées comme des déchets radioactifs. 
Cette technique, la phytoremédiation, intéresse très sérieusement le Commissariat à l'énergie atomique (CEA).
Comme je les comprends.

Connaissez-vous la Wassonite ?

Mais non, il ne s’agit pas de la dernière boisson à la mode en Wallonie … mais la Nasa vient de découvrir un minéral, totalement inconnu sur notre planète. Baptisé Wassonite en hommage à John T. Wasson, professeur à l’université de Californie, il a été extrait d’une météorite trouvée en Antarctique en 1969, Yamato 691. 
Celle-ci aurait près de 4,5 milliards d’années et proviendrait d’un astéroïde en orbite entre Mars et Jupiter. La wassonite est un minéral formé à partir de 2 éléments, le soufre et le titane, mais il possède une structure cristalline unique qui n’a encore jamais été observée dans la nature. Les scientifiques espèrent trouver d’autres minéraux inconnus dans Yamato 691, et ainsi, en apprendre plus sur la formation et l’histoire du système solaire.

Le fragment de Wassonite étudié ne mesure qu’un centième de l’épaisseur d’un cheveu humain, de ce fait d’autres études plus approfondies vont être réalisées sur la météorite pour éventuellement découvrir d’autres fragments de minéraux encore inconnus.

Cette découverte permettra peut-être d’en apprendre un peu plus sur la création de l’univers et de notre planète, aucune particularité spécifique n’ayant été pointée concernant le minéral pour le moment.[Dvice via NASA]

Laurence Culot, biologiste belge, dans son travail avec les singes.



eh oui, comme vous avez pu le comprendre, une bonne partie de sa tâche consiste à ramasser les crottes des singes tamarins de la forêt amazonienne.

France 5 documentaire "J'ai marché sur la terre".