dimanche 13 décembre 2009

Histoires de hérissons anglais

Retrouvé vacillant et couinant très fort dans un verger, après avoir consommé des pommes fermentées, Tipsy, un hérisson, a été conduit dans la ferme de Prickly Ball, qui fait office d'hôpital pour hérissons.
Il s'est réveillé le lendemain matin dans un état second, malgré les antibiotiques qui lui avaient été administrés. La femme qui a secouru l'animal, a déclaré que c'était bien la première fois qu'elle voyait un hérisson ivre.



En octobre dernier, l'hôpital de la faune sauvage de Tiggywinckles accueillait un pensionnaire d'exception : "Boule de neige", 1,5 kilo, un hérisson albinos qui avait un peu trop abusé de la nourriture pour chien que les gens laissent dehors pendant la nuit.
Aussi est-il soumis à un régime beaucoup moins riche afin de lui faire perdre un peu de poids.
Pour ce faire, Boule de neige devra affronter quotidiennement des séances de natation dans le jacuzzi gracieusement offert au préalable par la présentatrice télé Philippa Forrester. Il ne sera nourri que de croquettes pour chatons afin de le ramener au poids plus correct d'un kilo.
Le personnel soignant pense en outre laisser le hérisson hiberner car cela l'aidera incontestablement à perdre du poids.

Il sera sans doute relâché l'été prochain dans une zone protégée en raison de son albinisme, qui le rend plus vulnérable face aux prédateurs car il ne peut se dissimuler.

Aujourd'hui 13 décembre

C'est la




mercredi 2 décembre 2009

Shocking

Londres

Vent de panique dans les couloirs du Palais de Westminster, hier matin, il ne restait hier matin que deux malheureux rouleaux de papier hygiénique dans l'immense bâtiment qui accueille quotidiennement des milliers de personnes.

Selon le Telegraph, le problème est venu de la société qui fournit le Palais. Celle-ci a elle-même dû faire face à un problème d'approvisionnement ces dernières semaines. Face à l'urgence de la situation, tous les membres du personnel de Westminster ont été réquisitionnés pour ratisser de fond en comble les mille pièces du bâtiment qui s'étend sur trois étages et qui compte 3 km de couloirs à la recherche du moindre rouleau restant.

Alors que la nouvelle de la pénurie se répandait progressivement dans tout Westminster, certains députés, visiblement au bord du désespoir, ont envoyé des membres du personnel acheter quelques rouleaux salvateurs au supermarché du coin. D'autres ont pris d'assaut les toilettes pour femme où, apparemment, les stocks n'étaient pas totalement épuisés...

Le fournisseur de papier hygiénique a promis de résoudre le problème le plus vite possible. Et il vaudrait mieux pour lui qu'il y parvienne avant que tout le monde à Westminster soit… au bout du rouleau.

No comment ! mais MDR